22/04/2006

histoire de fantôme (2ème épisode)

"La première maison

La porte était ouverte, malgré le froid. À l'intérieur, toutes les lumières étaient allumées. Il frappa. Pas de réponse. Transi de froid, il décida d'entrer.
Allo? criait-il dans le vestibule.
Aucune réponse. Comme il s'avançait plus encore pour voir si, par hasardÖ Il fut pris d'un étourdissement, une bouffée de chaleur. Il venait de voir son propre portrait dans un cadre au mur du salon. Il vit aussi une petite table identique à celle qu'il avait lui-même dans son salon. Il se précipita dans la pièce et vit que tous les meubles, la tapisserie, les peintures et la décoration étaient identiques à ce qu'il avait chez lui.
Tout était identique, et il pensait bien qu'il était en train de devenir fou. Il regardait, regardait, regardait, et s'aperçut lentement d'une petite différence. Tout était presque pareil. Mais il y avait une petite différence. Il ne pouvait dire exactement ce que c'était. Comme si toutes ces choses familières étaient pourtant étranges, comme si leur couleur, ou leur texture, étaient passées ou plutôt comme si leur présence était passée.. Comme si ces choses manquaient de force, comme si elles étaient mortes. Pouvait-on imaginer des spectres de choses?
Hector se dit qu'il rêvait. Qu'il faisait un cauchemar. Il allait se réveiller s'il se pinçait. Il se pinça. Il ne se réveilla pas. Tout restait là, les fauteuils, la table, le portrait. Tout. Sur le point de s'évanouir, il se redressa et se précipita dehors.
Dehors, le même chemin lugubre l'attendait. Le vent avait redoublé d'ardeur. Des éclairs zébraient le ciel. Il devait aller chercher de l'aide à la deuxième maison. "

19:31 Écrit par warmax | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.